Chaussure de randonnée, de marche, de raquettes, laquelle choisir ?

Comment bien choisir ses chaussures de marche, chaussures de randonnée ou de raquettes ?

Si la chaussure ne fait pas le marcheur, le randonneur a besoin d’une bonne chaussure, ou plus exactement d’une bonne paire de chaussures de randonnée, confortable et technique, pour profiter de sa sortie, du panorama qui s’offre à lui, des senteurs de la nature, des bruissements de la faune, du chant des oiseaux… et surtout ne pas penser à ses pieds qui l’ont mené jusque-là et devront faire autant de pas pour le retour.

Comment choisir ses chaussures de randonnée ?

Bien choisir ses chaussures de randonnée évite le mal de pieds, l’inconfort et les ampoules dues à un frottement répété du pied, notamment du talon à l’intérieur de la chaussure. Des chaussures de randonnée adaptées à vos pieds minimisent considérablement les risques d’accident, tels que les chutes, les entorses, voire pire.

Le choix des chaussures a donc une véritable importance dans les préparatifs de votre sortie et pour ce faire, il est nécessaire de connaître le type d’itinéraire prévu : une balade tranquille, une randonnée ou une marche plus longue et plus sportive, tel un trekking. L’utilisation de la chaussure qui en découle n’est donc pas la même.

Le confort sera aussi un point crucial dans le choix de votre paire de chaussures.

L’expérience du marcheur entrera également en ligne de compte pour que ses chaussures soient vraiment adaptées à sa marche et à ses attentes.

Chaussures de marche, chaussures de randonnée ou chaussures de trekking, quel usage souhaitez-vous en faire ?

La tige de la chaussure est la partie extérieure qui couvre le pied, plus elle est haute ou longue (en cm), plus la chaussure est montante et maintient la cheville.

De bonnes chaussures de marche

Pour les balades sur chemin plat, ou sans trop de dénivelés, les petites randonnées faciles, en campagne ou en forêt, des chaussures à tige basse conviennent parfaitement. Ces chaussures doivent être légères et souples et seront appréciées par les randonneurs occasionnels. La souplesse de la semelle favorise le confort et un déroulé naturel du pied.

Chaussures adaptées aux randonnées sportives et chaussures de trekking

Toutefois, les modèles de chaussures tige basse, plus techniques et plus rigides conviendront aux marcheurs plus expérimentés.

Par leur structure plus élaborée, ces chaussures à tige basse se rapprochent des chaussures de randonnée et sont parfaites pour les amateurs de trail (course à pied en pleine nature ou sur chemin accidenté), de randonnées en montagne, ou de fast-hiking (randonnée à l’allure plus soutenue, pratique issue de la randonnée classique et du trail). Ce sont des chaussures idéales pour les sportifs, amateurs ou confirmés, aimant courir pour atteindre plus rapidement un sommet, passer par les rochers et emprunter volontiers les voies hors sentiers.

Pour mieux adhérer aux chemins escarpés et aux parois rocheuses, la semelle doit avoir une accroche adaptée à ces différents terrains.

- Une accroche plus tendre que les semelles de chaussures de randonnée classiques.
- Une semelle moins épaisse, pour faciliter la précision.
- Et une meilleure adhérence que les chaussures, tige basse, classiques.

Les bonnes chaussures de randonnée

Les chaussures à tige moyenne ou chaussures tige mid sont suffisamment montantes pour maintenir la cheville et restent relativement légères. Elles doivent offrir une bonne adhérence au terrain. Pour évaluer le maintien sur terrains glissants et chemins accidentés que peut offrir une chaussure, faites le test de la torsion latérale. À cette épreuve, la chaussure de randonnée doit montrer une certaine résistance. Cette résistance à la torsion correspond à sa rigidité adaptée pour les terrains à dénivelé.

Les chaussures à tige haute, appelées à l’origine, chaussures de montagne sont bien entendu, également adaptées aux randonnées.

  Chaussure de rando PYROLA

Chaussures de montagnes, à tige haute

  • Maintien de la cheville :

Ces chaussures sont donc aussi parfaites pour le trek. Hautes, protégeant la cheville et soutenant l’articulation de la cheville et du bas du tibia, ces chaussures de randonnée sont résistantes à travers le temps ainsi qu’aux mauvaises conditions climatiques.

  • Rigidité et accroche de la semelle :

Plus lourdes et plus robustes, grâce à leur semelle plus rigide, elles sont adaptées aux longues marches sur terrains accidentés, avec un sac à dos lourd à porter. L’amorti est assuré par la semelle plus épaisse.

Les chaussures de randonnée en montagne se caractérisent donc par des semelles dures avec crampons épais.

  • Maintien du pied et confort :

Le laçage avec crochets autobloquants, situés au milieu ou en haut de la chaussure permet d’adapter le serrage pour une bonne tenue de la chaussure durant l’effort. Le serrage sera plus souple en montée et plus tenu en descente pour mieux soutenir le pied.

  • Protection de votre pied :

Au niveau des orteils, la bande pare-pierres doit être suffisamment large pour recouvrir et protéger les orteils.

Au niveau de la malléole, des renforts en mousse et une rigidité adaptée du matériau composant la tige (des chaussures tige mid, notamment) assurent maintien et  confort.

Au niveau du talon, assurez-vous de la présence d’un pare-pierre arrière.

  • Chaussures de randonnée imperméables et respirantes :

Pour de longues randonnées, dans des zones humides ou en cas d’intempéries, une paire de chaussures de randonnée imperméable est un atout très appréciable.

La membrane Thinsulate assure à la fois l’imperméabilité de la chaussure et le côté respirant, grâce à ses microperforations empêchant les gouttes d’eau et donc de pluie, de pénétrer, mais laissant la vapeur d’eau s’évacuer, ce qui minimise la transpiration.

Toutefois, si l’humidité est trop forte, la technologie Thinsulate ne pourra empêcher d’avoir les pieds mouillés…

Astuces pour essayer vos chaussures de randonnée :

Venez essayer vos chaussures en magasin pour choisir la paire, en fonction des critères évoqués au fil de cet article et surtout, dans laquelle vous vous sentirez à l’aise. Acheter des chaussures de randonnée sans les essayer, c’est prendre le risque de déconvenues en particulier au niveau de la pointure, les marques ne chaussant pas toutes de manière identique. Plus larges, plus fines… 2 paires de chaussures de randonnée de 2 fabricants vous iront différemment. Lorsque vous êtes bien dans un modèle, la sagesse impose fidélité à la marque et donc de racheter cette paire de chaussures ou un modèle équivalent pour retrouver le même confort.

Astuces pour un meilleur confort dans vos chaussures de randonnée :

Venez essayer vos chaussures en fin d’après-midi, car les pieds ont tendance à gonfler et ainsi, avec des chaussures adaptées, vous n’aurez pas de mauvaises surprises au cours de votre prochaine randonnée.

N’oubliez pas vos chaussettes de randonnée et même votre sac à dos lesté, pour retrouver les mêmes conditions que vous aurez en randonnée. Il convient aussi d’essayer les 2 chaussures, en même temps, lacées pas trop serrées, de marcher sur un sol dur (évitez la moquette) et sur le plan incliné (la plupart des magasins en sont équipés). Le talon ne doit pas se soulever de plus de 5 mm et en pente, les orteils ne doivent pas venir s’écraser sur l’avant de la chaussure.

Bonne randonnée !

Trouver mes chaussures de marche